Comment trouver la sérénité de l’âme ?

Sérénité de l'âme

Publié le : 12 mai 20224 mins de lecture

Nous ne pourrons jamais comprendre à quel point la combinaison de la douleur physique et de la douleur de l’âme peut nous faire du mal. La seule option est d’avoir la sérénité de porter ce grand poids sur nos épaules : c’est le seul remède qui peut donner un peu de paix à nos vies, qui se sentent souvent frustrées et sans espoir.

Stress et agitation

Lorsque notre corps est stressé ou agité, il active automatiquement l’adrénaline, une hormone qui nous prépare à nous défendre et nous prédispose particulièrement à l’attaque. Cela entraîne une plus grande anxiété, détresse, peur, etc., ainsi qu’une diminution de notre contrôle, ce qui nous empêche de rester calmes et sereins, tant mentalement que physiquement. Comme s’il s’agissait d’une formule mathématique, tout cela augmentera la tentation de se précipiter pour prendre des décisions, de s’enfoncer et d’éclater lorsque nous atteignons la limite de notre capacité à endurer.

Tranquillité

La tranquillité, la sérénité et le calme nous aideront à acquérir le luxe bénéfique de la paix. Et cette paix nous aidera également à accorder et à nous accorder l’attention dont nous avons besoin, à réfléchir et à méditer de manière introspective (en observant en nous-mêmes, en évaluant notre comportement) ou de manière contemplative (en appréciant et en valorisant le monde extérieur qui nous entoure et ce qui nous arrive).

Comment trouver la sérénité de l’âme ?

Quoi qu’il en soit, la paix et la sérénité nous obligeront à prendre contact avec nous-mêmes, à méditer pour mieux nous connaître, à prêter attention à la quantité et au poids des peurs, des offenses et des culpabilités que nous accumulons et qui, sans le savoir, nous ont fait tant de mal tout au long de notre vie.

La méditation et la réflexion nous obligeront irrémédiablement à absorber toute la sérénité nécessaire pour apprécier la vie avec justesse, évaluer nos relations avec lucidité, et garder notre attitude et nos pensées exemptes d’éléments nocifs. Petit à petit, notre comportement et nos intentions s’éloigneront des conflits inutiles. Et, surtout, lorsque nous pourrons associer le « domaine de la sérénité » à la capacité de supporter notre solitude comme notre seul compagnon, sans en faire un drame et sans nous fuir nous-mêmes, sans faire du bruit avec nos peurs… Alors seulement, nous aurons vraiment gagné du terrain.

Car celui qui est capable d’apprécier et de vivre avec sa solitude, ne dépendra pas du reflet de quelqu’un d’autre et n’aura pas besoin de perdre son estime de soi pour que sa valeur soit reconnue. Il aura simplement appris à respecter les autres et lui-même.

Arrêtez-vous et méditez une minute par jour, pratiquez le calme, la sérénité, la tranquillité. Pour que votre vie et celle de tous ceux qui vous entourent soient infectées par les bienfaits d’une vie en paix et en harmonie.

« Le monde est un miroir qui renvoie son image à chacun » (William Thackerry)

Si vous ne parvenez pas à trouver la sérénité d’âme dont vous avez besoin seul, n’hésitez pas à vous faire accompagner : un énergéticien, un chamane ou encore un ethnothérapeute peuvent vous aider à avancer vers cette sérénité si nécessaire.

Plan du site